Facebook

L'entretien

Une seule question mérite d’être posée :


Quel intérêt d’entretenir et nourrir un cuir ?

 

  1. Prolonger durablement sa durée de vie
  2. Lui garder un aspect neuf et coloré
  3. Lui maintenir ses caractéristiques principales : souplesse, imperméabilisation, brillance,…


Trois raisons suffisantes pour prendre soin d’un cuir, matière noble par excellence.


La nourriture du cuir est une opération d’une importance capitale pour lui redonner entre autres des propriétés

de souplesse qu’il perd avec l’usage que l’on en fait, et les agressions extérieures qu’il subit.

 

Nourrir un cuir     Nourrir un cuir

 

La multitude des provenances de peau combinées aux différentes interventions de finition nous donne un nombre important de types de cuirs.

 

Et à chaque type de cuir son entretien adéquat.

Vous retrouverez les destinations de nos produits dans la boutique en ligne.

 

Les différents types de cuir

 

  • Cuirs lisses, grainés, foulonnés

Cuir pleine fleur ou fleur corrigée ayant reçu une finition aniline ou pigmentée et pouvant être lisse, grainé ou foulonné.

Vachette (Nappa=vachette souple) – Veau (Box-calf) – Buffle – Agneau (Agneau plongé=cuir pleine fleur sans finition filmogène, toucher soyeux – Agneau voilé= cuir pleine fleur avec finition filmogène) -Mouton – Chevreau-Chèvre (chevreau glacé= cuir pleine fleur avec finition lissée) – Porc

 

  • Cuirs exotiques

Cuir obtenu à partir de peaux d’animaux exotiques
Crocodile – Lézard – Autruche – Serpent

  • Cuirs de poisson

Cuir obtenu à partir de peaux d’animaux aquatiques
Requin – Raie –Saumon – Congre – Raie=Galuchat – etc…

  • Cuir vernis

Cuir pleine fleur ou fleur corrigée ayant reçu une finition aniline ou pigmentée de forte épaisseur afin de donner à la surface un aspect brillant et lisse.
Veau – Vachette - Chevreau-Chèvre

  • Croûtes lisses

Issu de la refente des cuirs et ayant reçu une finition pigmentée.
Vachette – Veau

  • Cuirs nubuck

Cuir dont la fleur a été finement poncée afin d’obtenir un aspect velours (plus ou moins fin).
Vachette – Veau

  • Cuirs velours (suede)

Cuir dont l’envers (côté chair) a été poncé pour obtenir un velours plus ou moins fin, selon la taille des fibres.
On emploie à tort le terme Daim pour évoquer les cuirs velours.
Vachette – Veau - Chevreau-Chèvre - Porc

  • Cuir double-face

Cuir de mouton ayant conservé sa laine.

  • Croûte velours

Provenant de la refente des cuirs et ayant conservé un aspect velouteux.
Vachette – Veau – Chèvre – Mouton – Porc

  • Cuir gras

Cuir lisse ou cuir nubuck auquel a été incorporée une quantité élevée de matières grasses.
Vachette

  • Cuir de tannage végétal

Cuir tanné avec des extraits végétaux
Vachette – Mouton (Basane) - Chèvre


Accueil >> le cuir et son entretien >> L'entretien
© 2011-2018 Trimadel • Tous droits réservés •
Réalisation : Jordel Médias Agence Web